La Pégasus : semi-marathon des Courants de la Liberté 2017

Semi-marathon Pegasus 2017

Aperçu de la célèbre course Pégasus depuis les yeux d’une supportrice…

Du 9 au 11 juin 2017 s’est tenu le festival de Courses des Courants de la Liberté. Qui fêtaient d’ailleurs leur 30ème anniversaire. Edition particulière donc.

J’ai eu l’occasion de suivre l’une des épreuves phares : la Pégasus, le semi-marathon. Petit retour d’expérience en tant que spectatrice.

Départ de la Pégasus – semi marathon à Bénouville

Pont Pégasus BénouvilleDimanche 11 juin, de bonne heure, direction Bénouville pour rejoindre le départ situé au niveau du pont Pégasus.

L’accès en voiture est facile et un parking est spécialement dédié pour l’occasion. Un duo de bénévoles fort sympathique facilite la circulation pour se stationner rapidement.

8h10 et l’endroit fourmille déjà de coureurs un peu partout. Le semi-marathon est très populaire. L’édition 2017 compte pas moins de 4300 participants…

J’accompagne mon mari jusqu’à la zone de départ. Oui, c’est lui qui fait la course (une vraie famille de sportifs chez Arrosport…). Moi, je viens jouer les fans supportrices.

Premier constat : il fait chaud. Voire très chaud. 18° au thermomètre et nous ne sommes qu’au début de la matinée… 

Echauffement PegasusL’ambiance devant l’arche de départ est chaude aussi : 3 dynamiques danseurs de l’Appart Fitness Caen animent avec bonne humeur un échauffement tout en musique.

Petit à petit, les coureurs prennent place dans les différents sas. Les différents meneurs d’allure sont présentés sur le podium. J’en reconnais quelques uns. Je reconnais aussi quelques visages familiers parmi les participants (on retrouve souvent les mêmes têtes sur les courses de la région 🙂 ).

La température continue de grimper… Les ravitaillements disposés tous les 5 kms seront les bienvenus pour s’hydrater tout au long de l’épreuve…

Une dernière ola avec tous les coureurs et le départ est donné. La masse compacte des runners est lancée pour 21 kms… Comme toujours, petit frisson dans le corps : c’est bien connu, le sport, ça fait vibrer. Même quand on est sur le bord 🙂

Semi-marathon Pégasus 2017

Départ Pégasus 2017

Semi-Marathon Pégasus 2017

Arrivée de la Pégasus au Parc des Expositions de Caen

Je récupère facilement ma voiture et mets le cap vers le Parc des Expositions. Je n’attends pas mon coureur avant 1h40 de course mais j’ai bien envie de voir l’arrivée du 10 kms. J’ai d’autres athlètes à encourager…

Sur le périphérique, le panneau lumineux me rappelle la sortie que je dois prendre pour atteindre le village de la manifestation. J’arrive quelques minutes plus tard au zénith. 

Un nouveau duo de bénévoles très charmant m’indique avec le sourire quel parking je peux rejoindre pour me stationner. Parking P1 du Parc des Expositions : très pratique, c’est juste à côté du village sportif. Je n’étais pas revenues aux Courants de la Liberté depuis qu’ils avaient quitté la zone du Mémorial en 2016. Pour le coup, l’environnement du zénith / parc des expositions se prête nettement mieux à l’accueil et au stationnement des spectateurs.

J’accède rapidement à la ligne d’arrivée en passant par le village des exposants. J’arrive tout juste pour voir certains finishers du 10 kms. Ils sont déjà nombreux à avoir fini.  Le speaker à l’arrivée motive bien le public : on se prend vite au jeu d’encourager les participants dans leurs derniers efforts. 

Et puis avec le prénom sur les dossards, facile d’encourager de façon plus « personnelle ».

Arrivée Pégasus 2017
L’arrivée du 1er semi-marathonien. Définitivement trop rapide pour moi…

Les premiers concurrents du semi ne tardent pas à arriver. Les 3 premiers terminent en moins d’1h10. Soit une allure moyenne d’environ 20km/h… Impressionnant…

Je ne sais pas combien il fait mais le soleil tape dur.  Les coureurs semblent avoir eu bien chaud et souffert sur le parcours…  Les meneurs d’allure « 1h30 » et « 1h45 » finissent par arriver également avec leurs petits groupes. Mon conjoint est dans le lot et boucle son épreuve en 1h49.

Une nouvelle édition encore bien réussie. Et je ne peux m’empêcher de penser à tout le travail du comité d’organisation, de l’équipe salariée et des bénévoles. Un savoir-faire et une expertise qui ne sont plus à démontrer, à tous les niveaux (logistique, sécurité, compétition, administration, communication, secours, restauration…).

La Normandie compte définitivement de superbes manifestations sportives !

Infos pratiques : 

 

N'hésitez pas à partager...

Laisser un commentaire