Sport sur ordonnance médicale, comment ça marche ?

Sport sur ordonnance médicale

Depuis le 1er mars 2017, le sport peut se pratiquer sur… ordonnance de votre médecin traitant.

Sport sur ordonnance, c’est quoi ?

Bienfaits sportDésormais, les médecins peuvent prescrire de la pratique sportive sur une simple ordonnance. De la même façon qu’ils prescrivent des médicaments.

Ainsi, à la place d’aller à la pharmacie retirer ses médicaments, le patient se rapprochera d’une association ou établissement sportif pour « effectuer » sa prescription.

C’était déjà « bien connu » mais ça devient encore plus officiel : l’activité sportive est bonne pour la santé. Que ce soit comme outil de prévention ou support thérapeutique.

L’impact du sport sur l’amélioration des capacités cardiaques ou bien encore la régulation de la tension artérielle est réel.

Pour qui ?

Le sport sur ordonnance s’adresse aux patients souffrant d’une affection longue durée. Par exemple un cancer, un accident vasculaire cérébral invalidant, un diabète de type 1 ou 2, une maladie coronaire…

Vous pouvez consulter la liste de ces affections sur le site Internet AMELIE ici.

Est-ce que c’est payant ?

Et oui… Et pour le moment, c’est une des grosses problématiques. Le coût de l’activité physique reste entièrement à charge du patient.

Sauf si le dispositif est pris en charge par les collectivités locales. C’est le cas par exemple de la ville de Strasbourg qui contribue au financement.

Sans aide, il y aura alors les patients qui auront les moyens de financer leur activité sportive. Et ceux qui ne pourront pas…

Strasbourg, ville test du dispositif

Depuis 2012, la ville de Strasbourg a mis en place le dispositif de sport sur ordonnance notamment auprès des personnes âgées fragilisées. Au programme des prescriptions des médecins : de la marche, du vélo, de l’aviron ou bien encore de la gym.

La municipalité a contribué au financement de cette première période test. Et visiblement, les résultats mesurés sont plutôt positifs. Une amélioration significative de la qualité de vie a été constatée auprès de nombreux participants.

***

Comment sera intégré le dispositif sur le reste de la France ? Quels établissements proposeront un accueil adapté ? Quelles seront les activités sportives prescrites ?

A suivre sur les prochains mois…

Pour en savoir + :

N'hésitez pas à partager...

Laisser un commentaire